Vous trouverez sur cette page les observations, remarques, trouvailles que les membres de la CLDR de Dinant ont échangées entre eux depuis mars 2011.

Les messages sont classés par thématiques (= "libellés", voir la liste au bas de la colonne de droite). Vous pouvez sélectionner les messages correspondant à un libellé spécifique par un simple clic sur le libellé visé.

Des documents sont également disponibles en téléchargement (voir la colonne de droite: autres pages de blog).

Sur le site du PCDR de la ville de Dinant, vous pouvez trouver des informations sur les fiches projet, sur le diagnostic du PCDR, ainsi que sur son élaboration.

lundi 23 mars 2015

Agriculture, conférence du 11/3/15

Conférence sur l’agriculture organisée par la CLDR (et surtout Anne-Bénédicte Gillet) ce 11 mars 2015.

Environ 70 personnes étaient présentes à la conférence.  Des producteurs locaux étaient aussi présents.


Voir ci-dessous l'article de Actu24.be 

René Ladouce (MR), l’ancien président de la FWA, vient de tenir une conférence sur l’agriculture d’aujourd’hui.

Une fois encore, les absents ont eu tort. Surtout ceux qui revendiquent la production d’une nourriture saine. La conférence que l’ancien président de la FWA (Fédération wallonne de l’agriculture) et échevin (MR) dinantais René Ladouce vient de tenir à l’invitation de la CLDR (Commission locale de développement rural) et de l’ADL (Agence de développement local) valait le déplacement. L’homme connait son sujet. Et le fait bien passer. Avec simplicité et, surtout, passion.

On en a eu aussi la preuve dans le débat qui suivait son exposé ou plutôt sa causerie, à bâtons rompus, suivie par ses collègues du collège communal, Richard Fournaux, Margaux Pigneur, Christophe Tumerelle et Victor Floymont, une délégation de la FJA (fédération des jeunes agriculteurs) et une autre d’Écolo, notamment.

Une profession trop mal connue

Pour l’orateur, la profession d’agriculteur, même en région rurale, est trop mal connue sauf en cas de problèmes sanitaires. On se souvient alors que l’agriculture existe et on se précipite sur les produits issus des fermes proches. Et pourtant, qu’est-ce qu’un agriculteur, demande M. Ladouce? Il y répond: «c’est celui qui vous a déchargé de produire votre nourriture.» Autrefois, en effet, pas mal de monde avait une vache ou deux sinon des poules, des lapins, une brebis….N’oublions pas, dit-il: «Quand le peuple a faim, la révolte gronde…»

L’agriculture se porte-t-elle bien? Réponse catégorique: oui! C’est ce qu’on en a fait à travers plus de 4 000 pages de règlements européens. Et de rappeler les origines de l’agriculture, familiale, puis organisée. En Belgique, à partir de 1884.

Quelques chiffres

Il y avait 300 000 agriculteurs, en Belgique en 1978; ils sont encore 12 000 en Wallonie, 17 000 en Flandre. Il y a cent ans, un actif sur deux était agriculteur… En Wallonie, 65% des agriculteurs ont plus de 55 ans et 40% n’ont pas de successeurs. D’où la croissance des exploitations avec d’énormes difficultés pour acheter des terrains.

Et un agriculteur génère cinq emplois directs: vétérinaire, marchands d’aliments, de bétail…

La politique agricole commune (PAC)

Aujourd’hui,, les primes pour la viande, par exemple, constituent 100% du revenu de l’agriculteur. Sans cette aide, il n’y aurait plus de producteur bovin. Idem pour le lait. Et c’est quasi la même situation pour les céréales. L’agriculteur est prisonnier d’une Europe qui n’existe qu’au niveau de l’agriculture. Ces aides sont un cliché blessant pour l’agriculture. Mais on aide l’agriculture dans toutes les régions du monde. Les E-U viennent de l’aider de 60%, le Brésil de 40%, la Chine de 170%. L’Europe vient de décider de diminuer cette aide de 7%! De 450€ à l’ha, (480 aux Pays-Bas), on retombe à environ 370€.
Enregistrer un commentaire