Vous trouverez sur cette page les observations, remarques, trouvailles que les membres de la CLDR de Dinant ont échangées entre eux depuis mars 2011.

Les messages sont classés par thématiques (= "libellés", voir la liste au bas de la colonne de droite). Vous pouvez sélectionner les messages correspondant à un libellé spécifique par un simple clic sur le libellé visé.

Des documents sont également disponibles en téléchargement (voir la colonne de droite: autres pages de blog).

Sur le site du PCDR de la ville de Dinant, vous pouvez trouver des informations sur les fiches projet, sur le diagnostic du PCDR, ainsi que sur son élaboration.

vendredi 5 septembre 2014

Pumpipumpe

En Suisse, des stickers sur la boîte aux lettres indiquent les objets que l’on veut bien prêter...

« Nous sommes partis du constat qu’il y a souvent en ville une certaine gêne à oser sonner chez ses voisins lorsqu’on requiert leur aide, » explique Sabine Hirsig. Elle est l’une des quatre jeunes créateurs à l’origine du projet Pumpipumpe (à prononcer « poumpipoumpé ») né à Berne en Suisse. Le principe est simple : cette initiative invite à coller sur sa boîte aux lettres des stickers indiquant les objets que l’on veut bien à prêter à ses voisins. Cela peut être des outils de bricolage (une perceuse, une scie…) ou de jardinage (une tondeuse à gazon..), des ustensiles de cuisine, des livres, un accès WiFi, etc. Un sticker existe pour chaque objet. Ces autocollants se commandent gratuitement depuis la Suisse et l’Allemagne via le site web www.pumpipumpe.ch. Il en coûte 4 euros par envoi pour les autres pays.
Le nom du projet Pumpipumpe vient du dialecte alémanique et peut se traduire par « prête moi ta pompe à vélo ». Il sert des objectifs à la fois écologiques et économiques, permettant de ne pas devoir acheter des objets que l’on n’utilise peu. En plus, ce partage entre voisins permet de faire des rencontres et de recréer des liens. Pumpipumpe est soutenu par plusieurs institutions, comme l’office de protection de l’environnement de la Ville de Berne.
Source: LaPoste.fr
Enregistrer un commentaire